La médiumnité guérissante


La médiumnité est, en dehors de tout dogme ou religion, la possibilité de pouvoir
communiquer avec les Esprits. Le site de l’Alliance Spirite est riche en enseignements
concernant ce sujet, aussi, nous invitons le lecteur à naviguer dans les différentes rubriques du
site et de lire les livres proposés, afin d’y trouver tous les éléments nécessaires à sa
connaissance et à sa pratique. Toutefois, il convient préalablement d’en exposer brièvement
quelques lignes pour une entrée en matière avant navigation sur le site.
Qu’est-ce qu’un médium ? Il n’est qu’un récepteur de messages venus de l’autre monde. Il est
celui qui, en faisant le vide, a pu ouvrir un canal de transmission, il est l’intermédiaire entre
l’invisible et le visible. Il existe un grand nombre de médiumnités différentes (à ne pas
confondre avec le spiritisme, car on peut pratiquer le spiritisme sans être médium). Le
médium est « au milieu », entre les deux mondes, il peut être à effets physique, intuitif,
psychographe, artiste, parlant, voyant, auditif, somnambuliques, guérissant, pour n’en citer
que quelques-uns uns ou allie plusieurs facultés à la fois. Plus qu’une communication, la
médiumnité est une communion avec l’esprit. Communion dans la foi et dans l’amour. Tout
se fait par la pensée, aussi, nul besoin de talisman ou objet de culte (encens, bougies…) C’est
un acte de religiosité qui demande recueillement et prière sincère.
C’est aussi la loi du « qui se ressemble s’assemble », aussi afin d’être en mesure de
communiquer avec de bons esprits, il est important, en préambule d’effectuer un travail sur
soi-même, destiné à mieux se connaître, savoir qui on est, quelle est notre motivation
profonde et tendre vers l‘amélioration morale, une sorte d’épuration préalable. A défaut
d’avoir réussi tout ou partie de ce travail, les esprits sauront nous le faire faire parfois avec
douleur, toutefois, rien ne nous est infligé qu’on ne puisse surmonter, et si le médium attire à
lui des esprits qui ne lui conviennent pas : Qu’il se demande pourquoi ? La réponse est au
fond de lui et nulle part ailleurs.
La médiumnité est un acte de foi. Il faut croire, croire que tout est possible par l’action
Divine, croire en la puissance bienveillante de Dieu et de l’Amour, croire en sa propre
réussite. Croire, n’est pas espérer, croire c’est savoir. C’est l’action de grâce par excellence.
Croire c’est n’avoir aucune peur « la peur tue l’esprit » (extrait de « Mémoire Spirite ») car celui
qui est dans la peur n’est pas dans la foi.
La foi c’est la confiance totale en l’accomplissement d’une chose, être totalement certain
d’atteindre le but, sans précipitation, avec sérénité et tranquillité, peu importe le temps, il ne
compte pas. C’est l’amie de l’humilité : savoir que sans Dieu rien n’est possible mais que par
lui tout soit réalisable, c’est la foi en Dieu, en sa puissance sans limite.
La foi est celle en l’homme et en Dieu.
La foi ne se commande pas mais elle ne s’impose pas non plus. Elle se présente à celui qui
veut la chercher avec sincérité, il suffit souvent d’un rien pour l’atteindre, juste un « hasard »…
Intervention de l’esprit : « la foi c’est savoir que rien n’est impossible, que le coeur peut tout,
et que le sentiment d’amour ouvre toutes les portes qui mènent à Dieu ».
C’est aussi un acte d’Amour. L’Amour de Dieu, en Dieu, l’amour envers ses frères, l’amour
des esprits l’amour tout court. Aucun autre sentiment ne doit être ressenti, car, comme pour la
foi, si on est la peur on ne peut pas être dans l’Amour. L’amour ne peut laisser de place.
C’est le don de soi, sans rien attendre en retour, ni remerciements, ni gloire, ni argent. L’acte
spirite est donné aux hommes pour qu’ils en fassent un usage bienveillant pour eux-mêmes et
pour leurs frères.

Comments are closed.