La cristallomancie c’est quoi ?

C’est l’art de pratiquer la voyance, en utilisant une boule de cristal, tout comme son nom l’indique.

Son éclat « envoûte » la personne qui la contemple, si celle-ci est assez sensible, elle sera vite transportée dans un état propice à la voyance, donc, la boule de cristal provoque en quelque sorte les visions de son utilisateur.

Le cristal est une matière noble, magique en soi. Il peut servir de vecteur, de canaliseur. Les images perçues ne sont pas dues, ni créées par la boule de cristal, celle-ci envoûte en quelque sorte son utilisateur le plongeant dans un état second, lui permettant de faire appel à la médiumnité.

Cependant, la cristallomancie n’est pas une science facile, il faut un certain degré de concentration, une sensibilité accrue, et un certain sens des réalités, ne renoncez pas au premier obstacle, réessayez encore et encore.

Si vous souhaitez pratiquer la cristallomancie, vous devez savoir que la boule de cristal ne doit jamais entrer en contact avec la lumière du soleil.  Celle-ci détruirait son éclat naturel, et votre boule de cristal sera inutilisable.  Aussi il est préférable de la lui dérober en la dissimulant sous une draperie bleu nuit ou mauve violet. Gardez votre boule en un lieu secret, personne à part vous ne dois la voir ou la toucher.

 

Quelles sont ses origines ?

La première civilisation a avoir utiliser les boules de cristal est la civilisation Gitane. La sorcière gitane, lisait l’avenir le plus proche comme le plus lointain, cette technique divinatoire, est proche de l’hydromancie, qui est l’art de lire dans l’eau, et de l’art de lire dans les miroirs.

Comme vous devez vous en douter, cette magnifique science qu’est la cristallomancie fut elle aussi interdite par l’Eglise, comme toute autre pratique magique.

Quels sont ses modes d’utilisation ?

Avant tout je me dois de vous mettre en garde, cet exercice requiert l’entière compréhension des exercices de concentration et la pleine utilisation. Si vous ressentez une peur, un frisson, un malaise, un vertige, cessez immédiatement, et remettez votre tentative de pratique au lendemain.

Le mieux est de travailler avec la boule de cristal un vendredi aux alentours de minuit, selon un célèbre grimoire de cristallomancie, cependant, étant moi-même gitane, je vous affirme que la cristallomancie peut-être pratiquée à n’importe quel moment de l’année.

–        Premier mode d’utilisation

Déposez votre boule de cristal sur une table de bois.

Regardez-la attentivement, recherchez son éclat, observez-le, ne faites plus qu’un avec elle, une fois chose faite, posez calmement et à intelligible voix votre question, par la suite bougez vos mains aux alentours de la boule de cristal, observez les formes et les couleurs, il ne vous reste « plus qu’a » traduire.

–        Seconde mode d’utilisation :

Installez-vous dans une chambre, au calme et la pénombre, votre sphère dans vos mains au préalable nettoyées et désinfectées avec du sel, maintenez-la quelques minutes contre votre front, fermez les yeux, faites le vide en vous, par la suite déposez la sphère de cristal sur une morceau de soie noire déposé au préalable sur une table en bois, il ne doit subsister aucunes sources de lumière ou de clarté dans cette pièce, visualisez, observez uniquement le pourtour du globe, rien d’autre n’existe, faites le vide total, plus aucunes pensées ne vous habite, plongez votre subconscient dans l’infini du globe, ne bougez surtout pas, aucun geste, votre respiration est lente mais régulière.

Votre sphère va s’illuminer, elle sera traversée par des énergies, vous aurez une sensation de chute libre, cela est tout à fait normal, n’ayez pas peur, par la suite, le globe disparaîtra de votre champ de vision,  vous percevrez comme un voile sur vos yeux, passez à travers, de l’autre côté, vous trouverez la scène du passé, du présent ou du futur que vous désiriez voir.

Dès que la vision sera terminée, n’oubliez pas de remercier votre boule de cristal.

N’abusez pas de cette science magique, elle est assez épuisante surtout pour les débutants en la matière.

Comments are closed.